Archives par mot-clé : Tonneins

6 avril 2014 – 6 – Congrès départemental de l’ANACR de Lot-et-Garonne à Aiguillon : La montée des périls

La montée des périls

Lors de l’élection présidentielle et des dernières législatives de 2012, nous avons exprimé en tant que citoyens des choix différenciés. Mais, au-delà de ces choix différenciés, ce qui justifie l’existence de l’ANACR depuis sa création, et nous rassemble tous, c’est notre volonté commune de connaître et surtout de faire connaître ce qu’a été la réalité de la #Résistance, de ses combats, de ses valeurs et de son rôle, ce qu’a été aussi la réalité de ce contre quoi les Résistant(e)s ont combattu : le #fascisme qui reste une #menace de notre temps et qu’il nous faut donc combattre. Continuer la lecture de 6 avril 2014 – 6 – Congrès départemental de l’ANACR de Lot-et-Garonne à Aiguillon : La montée des périls

La Libération du Lot-et-Garonne – 2 – le département

La Libération du département de Lot-et-Garonne et de la partie de Gironde qui lui est rattachée

Libération de Tonneins
Libération de Tonneins

 La #Libération du #Lot-et-Garonne a commencé par les zones les plus éloignées de l’axe de la Garonne. #Sos et les hameaux voisins n’ont plus vu d’Allemands après le 22 juillet. Le canton d’#Houeillès est définitivement libéré par le départ des #Hindous le 13 août. Sans qu’on s’en rende bien compte toute la partie Sud et la partie Nord-Est du Lot-et-Garonne sont libres. Les gens voient qu’il ne passe plus d’Allemands dans leur village, mais ignorent qu’ils ont disparu de vastes espaces alentour. Continuer la lecture de La Libération du Lot-et-Garonne – 2 – le département

La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 9 – A l’approche du dénouement

A l’approche du dénouement

Dans les semaines qui suivent le #débarquement, un élan patriotique fait croître les effectifs des bataillons, surtout après la percée d’Avranches. Et la multiplication des combats entraîne un afflux de #volontaires. Ce gonflement est favorisé par le déplacement de tous les groupes vers les villes, comme l’a décidé le #COMAC. A ces derniers #Résistants, finalement peu utilisés, on doit au moins la floraison des #brassards tricolores qui conforte l’espoir de tous (tout en faisant risquer leur vie à ceux qui les arborent) et pousse des serviteurs de l’ordre établi à se remettre en question. Continuer la lecture de La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 9 – A l’approche du dénouement