Archives par mot-clé : pommiès

6 avril 2014 – 2 – Congrès départemental de l’ANACR de Lot-et-Garonne à Aiguillon : Transmission de la Mémoire

Transmission de la Mémoire par l’ANACR

Brigitte Moreno, transmission de la Mémoire
Brigitte Moreno, transmission de la Mémoire

Rédigé par la Présidente Brigitte Moreno et lu à la tribune du congrès d’Aiguillon par le Secrétaire Général Jean Masse, ce rapport réaffirme la volonté de l’ANACR de rester la cheville ouvrière de la #transmission de la #Mémoire des #Combats des #Résistants et Résistantes ainsi que des #valeurs universelles issues du #programme du Conseil National de la Résistance (#CNR). Continuer la lecture de 6 avril 2014 – 2 – Congrès départemental de l’ANACR de Lot-et-Garonne à Aiguillon : Transmission de la Mémoire

La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 4 – Les principaux combats : Astaffort

13 juin : le combat d’Astaffort

Affecté par les évènements de Laclotte et de St Pierre de Clairac, le groupement #Pommiès est réorganisé sous la direction de #Le Magny («  #colonel Derines »), qui succède à #Ernst le 10 juin. Un de ses détachements, commandé par le capitaine #Traverse, détruit, en application du « plan vert », le pont ferroviaire d’#Astaffort qui enjambe le Gers à l’aval du village, puis enlève, dans Astaffort, un milicien et un de ses complices qu’il ramène, prisonniers, à #Castelnau sur Auvignon.

Continuer la lecture de La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 4 – Les principaux combats : Astaffort

La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 2 – Villages sous la terreur

Villages sous la terreur

[Dans cet essai de mise en perspective des évènements lot-et-garonnais dans la guerre mondiale, il n’est pas possible de relater tous les faits qui se sont produits en juin, juillet et août. Seuls les plus importants ou les plus typiques seront cités] Continuer la lecture de La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 2 – Villages sous la terreur

Le temps des maquis – 6 – A la veille de Jour J

Au jour J quelques maquis parmi d’autres

Retrouvons les groupes armés insurrectionnels pour mentionner, en quelques mots, les plus importants d’entre eux le 1er juin 1944, en sachant bien qu’on ne peut pas faire un tableau, même succinct, de la Résistance en Lot-et-Garonne sans tenir compte des opinions politiques qui continuent à caractériser les groupes. C’est là le résultat de la propagande officielle qui martèle depuis des années ses slogans contre le communisme et contre le gaullisme. Continuer la lecture de Le temps des maquis – 6 – A la veille de Jour J