Archives par mot-clé : juifs

21 Mai 1944 – 1 – La rafle de Lacapelle-Biron

23, 24 et 25 mai 2014 : Souvenirs et Commémoration de la rafle de Lacapelle-Biron

Il y a tout juste 70 ans, des éléments de la division « Das Reich » investissaient le village de #Lacapelle-Biron à la recherche de #maquisards, d’armes et de #juifs. Dans ce village comme à #Devillac ou à #Vergt-de-Biron, la population fut brutalisée, 118 hommes arrêtés et #déportés, 2 hommes tués. Pour Lacapelle, sur les 54 habitants envoyés au camp de la mort de Dachau, seuls 26 rentrèrent au pays après la Victoire des Alliés sur le Nazisme. Continuer la lecture de 21 Mai 1944 – 1 – La rafle de Lacapelle-Biron

Le temps des maquis – 6 – A la veille de Jour J

Au jour J quelques maquis parmi d’autres

Retrouvons les groupes armés insurrectionnels pour mentionner, en quelques mots, les plus importants d’entre eux le 1er juin 1944, en sachant bien qu’on ne peut pas faire un tableau, même succinct, de la Résistance en Lot-et-Garonne sans tenir compte des opinions politiques qui continuent à caractériser les groupes. C’est là le résultat de la propagande officielle qui martèle depuis des années ses slogans contre le communisme et contre le gaullisme. Continuer la lecture de Le temps des maquis – 6 – A la veille de Jour J

Intensification de la guerre et de la Résistance – 2

Les rafles et la répression renforcent la résistance en Lot-et-Garonne

 En Lot-et-Garonne le sort des juifs s’aggrave aussitôt : les déportations à partir de Tombebouc vers Drancy et Auschwitz commencent dès le 12 août 1942. Le centre d’internement ne se vide pas pour autant : il se remplit en vue de nouvelles déportations. Une rafle, le 26 août, toujours opérée par la police française, rassemble à Casseneuil 284 juifs, qu’ils quittent le 9 septembre transportés en bus à la gare de Penne. Ils partent pour Drancy puis Auschwitz où ils sont « sélectionnés » pour le travail ou gazés. Continuer la lecture de Intensification de la guerre et de la Résistance – 2