Archives par mot-clé : ffi

Agen : Vers la Victoire – Exposition Histoire et Mémoire à la salle des Illustres de l’Hôtel de Ville

Vers la Victoire : la France au combat 1942-1945

Tous mes remerciements à la municipalité d’Agen, qui chaque année consacre une semaine en mai, à l’organisation de manifestations sur la seconde guerre mondiale.
Merci aux adjointes de la culture et responsable du Pôle Mémoire ; Mme Lauzzana, et maintenant Mme Maioroff, et bien sûr aux personnes qui ont en charge l’organisation, Mme Rhorbacher et Mme Rameau.
Continuer la lecture de Agen : Vers la Victoire – Exposition Histoire et Mémoire à la salle des Illustres de l’Hôtel de Ville

La Libération du Lot-et-Garonne – 2 – le département

La Libération du département de Lot-et-Garonne et de la partie de Gironde qui lui est rattachée

Libération de Tonneins
Libération de Tonneins

 La #Libération du #Lot-et-Garonne a commencé par les zones les plus éloignées de l’axe de la Garonne. #Sos et les hameaux voisins n’ont plus vu d’Allemands après le 22 juillet. Le canton d’#Houeillès est définitivement libéré par le départ des #Hindous le 13 août. Sans qu’on s’en rende bien compte toute la partie Sud et la partie Nord-Est du Lot-et-Garonne sont libres. Les gens voient qu’il ne passe plus d’Allemands dans leur village, mais ignorent qu’ils ont disparu de vastes espaces alentour. Continuer la lecture de La Libération du Lot-et-Garonne – 2 – le département

La Libération du Lot-et-Garonne – 1 – Agen

La libération d’Agen

Jules Saby et les milices patriotiques dans Agen
Jules Saby et les milices patriotiques dans Agen

Dans la nuit du 15 au 16 août, alors qu’on vient d’apprendre le débarquement en Provence, les miliciens encore à #Agen sont évacués sans tapage vers l’Allemagne, en civil ou après avoir revêtu des uniformes feldgrau, pour éviter d’être massacrés. Ceux qu’on n’arrêtera pas en route seront incorporés dans la division Charlemagne. Quelques inconscients restent au pays. Continuer la lecture de La Libération du Lot-et-Garonne – 1 – Agen

La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 6 – Les principaux combats : Sos

Juillet 1944 : les combats pour Sos

Le 15 juillet, à la suite de l’arrestation d’un milicien de Sos par le #Bataillon Néracais, une colonne allemande venue de Mont-de-Marsan investit #Sos.
Continuer la lecture de La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 6 – Les principaux combats : Sos

La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 1 – Le Jour J

« La bataille suprême est engagée. C’est la bataille de France, la bataille de la France… » De Gaulle, 6 juin 1944

 Le Lot-et-Garonne et le Jour J

 Dans la nuit du 5 au 6 juin, après que l’Etat-major #FFI ait été rapidement informé, la #BBC fait passer tous les messages qui déclenchent l’action immédiate, mettant en application tous les plans d’action en même temps et partout à la fois. Ainsi, après avoir longtemps hésité à reconnaître et à armer la Résistance, le Haut Commandement Allié la lance d’un coup dans la bataille de France sans tenir compte de la disproportion entre les tâches qui lui sont demandées et les moyens qu’elle a pour les exécuter. Le Lot-et-Garonne, loin des frontières et,  de ce fait, longtemps épargné par les hostilités, se trouve plongé brusquement dans la guerre et devient, pendant 73 jours une zone de combats. Continuer la lecture de La part du Lot-et-Garonne dans la bataille de France – 1 – Le Jour J

Le temps des maquis – 4 – Les plans d’action

Intégrer les maquis dans les plans d’action

 De Gaulle n’a pas imaginé ces maquis, devenus si importants que le mot « maquisard » remplace souvent celui de Résistant. Il a pensé longtemps que la Résistance, ne jouerait de rôle qu’au moment du débarquement allié. Il l’avait conçue comme une petite armée cachée, formée de patriotes disciplinés, dont il nommerait les chefs, et à qui des armes et des ordres seraient donnés au moment opportun. Continuer la lecture de Le temps des maquis – 4 – Les plans d’action