Archives par mot-clé : combat

6 avril 2014 – 11 – Congrès départemental de l’ANACR de Lot-et-Garonne à Aiguillon : Le « Trait d’Union »

Le « Trait d’Union »

 Par Pierre PONS, Trésorier Départemental de l’ANACR de lot-et-Garonne, ancien combattant et résistant.

 Le premier numéro du « #Trait-d’Union » a été publié en Mars 1963, il y a un peu plus de 50 ans. Il n’est pas inutile de rappeler aujourd’hui à ses lecteurs, l’éditorial qui était consacré à la présentation de l’Association, pour mieux comprendre le rôle qu’il a joué dans le développement intensif de l’union de la #Résistance Lot et Garonnaise. Continuer la lecture de 6 avril 2014 – 11 – Congrès départemental de l’ANACR de Lot-et-Garonne à Aiguillon : Le « Trait d’Union »

6 avril 2014 – 8 – Congrès départemental de l’ANACR de Lot-et-Garonne à Aiguillon : Transmission de la mémoire

Transmission de la mémoire

 La #transmission de la #mémoire, essence même de notre #association, implique à la fois de connaître l’histoire de la #Résistance et la diffusion de cette connaissance. Connaître la Résistance, c’est connaitre ses actions, ses formes d’action diversifiées, les femmes et des hommes qui les firent, les structures (#mouvements, #réseaux, #partis et #syndicats) de la Résistance, ses #valeurs, la perception de la Résistance par la population et de son #engagement en son sein, la place prise par la Résistance dans le #combat de la #Libération et dans la restauration de la #démocratie républicaine dans notre pays, celle qu’elle eut dans la défaite finale du #nazisme à laquelle contribuèrent les #Résistants qui s’engagèrent en masse dans l’Armée de la #France libérée qui poursuivit le combat aux côtés des #Alliés jusqu’au cœur de l’Allemagne. Continuer la lecture de 6 avril 2014 – 8 – Congrès départemental de l’ANACR de Lot-et-Garonne à Aiguillon : Transmission de la mémoire

Le temps des maquis – 6 – A la veille de Jour J

Au jour J quelques maquis parmi d’autres

Retrouvons les groupes armés insurrectionnels pour mentionner, en quelques mots, les plus importants d’entre eux le 1er juin 1944, en sachant bien qu’on ne peut pas faire un tableau, même succinct, de la Résistance en Lot-et-Garonne sans tenir compte des opinions politiques qui continuent à caractériser les groupes. C’est là le résultat de la propagande officielle qui martèle depuis des années ses slogans contre le communisme et contre le gaullisme. Continuer la lecture de Le temps des maquis – 6 – A la veille de Jour J

Le temps des maquis – 3 – Des coups dramatiques

Des coups dramatiques portés aux maquis

Banabéra est arrêté en août 1943 et déporté. Il survivra à l’enfer des camps, et, à la Libération, rentrera à Agen pour y mourir. Cambon, ingénieur chimiste, affilié à « Combat », en rapport avec le réseau Buckmaster, devient, à sa place, chef départemental des MUR. Continuer la lecture de Le temps des maquis – 3 – Des coups dramatiques

Le temps des maquis – 1

Formation des maquis

 La grande affaire du moment c’est donc d’éviter le #STO qui touche d’abord les jeunes des villes : employés, étudiants, ouvriers. Comme ces « Réfractaires » s’échappent vers les campagnes, les réseaux de résistance se trouvent devant un phénomène de masse qu’ils n’ont ni provoqué ni prévu, et dont les Allemands sont la cause. Continuer la lecture de Le temps des maquis – 1