Oradour sur Glane : des élèves fumélois en visite

Le Lycée Marguerite Filhol à Oradour sur Glane

« Un rendez-vous pas comme les autres, un lieu de mémoire : Oradour sur Glane »

Vendredi 26 septembre, 38 élèves de Terminales L et ES du Lycée de Fumel ont visité le village-martyr de #Oradour sur Glane avec le concours financier du comité ANACR de Fumel – Monsempron-Libos. Ils étaient accompagnés par trois professeurs d’histoire de l’établissement et six amis de l’association des Anciens Combattants et Résistants.
Dans le cadre du programme « l’historien et les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale » Mmes AGUILAR, HAVARD et Mr GERAUD ont élaboré une sortie ayant pour but de découvrir et d’étudier un lieu de mémoire : Oradour sur Glane.

Elèves du Lycee de Fumel sur le parvis du CMO Elèves du Lycee de Fumel sur le parvis du CMO

Ce voyage a permis aux élèves de recueillir des éléments de réponse quant aux Mémoires produites par la Seconde Guerre Mondiale et leur place dans le débat public depuis 1945 ainsi qu’aux relations entretenues par la Mémoire et l’Histoire autour du 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane
La visite s’est déroulée en trois temps. Le premier moment a été consacré à l’exposition temporaire

Exposition temporaire - Visages Exposition temporaire – Visages

où une voix égrène le martyrologue des 642 noms des victimes innocentes dont la photo apparait sur un mur d’images. Le second temps a conduit le groupe à visiter l’exposition permanente articulée autour de thèmes ayant pour objet la compréhension du drame en le replaçant dans son contexte historique et illustrés par des documents graphiques et audio-visuels1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14, le tout servi par le commentaire éclairant des guides du Centre de la Mémoire d’Oradour. Puis est venu le temps de la prise de conscience de l’étendue du drame et de son horreur, du recueillement et du questionnement. Au cours de la visite des restes du village, chacun a pu mesurer les conséquences de l’endoctrinement idéologique des nazis qui a conduit à l’exécution d’un plan prémédité de massacre de masse par des hommes dont le sens de l’humanisme avait été chassé de leur esprit.

Souviens-toi Souviens-toi


Diaporama de la visite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *