09 JANVIER 2014-WAGON DU SOUVENIR DE PENNE D’AGENAIS : PETITE HISTOIRE

Le 30 Mai 1944, 1 200 prisonniers sont entassés dans des wagons à Penne d’Agenais. Quelques mois après l’insurrection des prisonniers de la Centrale d’Eysses où 12 furent fusillés, les autorités françaises ont remis aux nazis ces patriotes dont le destin final était le camp de concentration de Dachau. Amenés de force, à pied ou par convois de camion, les 1 200 prisonniers ont rejoint, sous les coups, la gare de Penne d’Agenais. Ils sont partis en direction de Compiègne, lieu de rassemblement des déportés pour l’Allemagne. A Compiègne ils ont retrouvé d’autres prisonniers d’Eysses, partis en mars pour un transfert vers Blois.

A.G. ANACR 47 2015 Le wagon du souvenir

Tout a commencé en 2009, lors d’une visite d’Anne-Marie et Guy VICTOR en Allemagne du Nord, à 40 km de Hambourg, là où était prisonnier et travailleur forcé durant 5 ans , Lucien, le père de Guy. Durant ce séjour près de Hambourg ils ont visité le camp de Neuengamme. Et à l’entrée de ce camp, le symbole fort était un wagon. Alors l’idée a fait son chemin.

Liens externes

Liens vers des sites mémoriels Le wagon du souvenir à Penne d'Agenais ANACR ANACR des ALPES-MARITIMES ANACR de CORREZE ANACR de CORSE du SUD ANACR des COTES d'ARMOR ANACR de GIRONDE ANACR de la HAUTE-VIENNE ANACR de l'INDRE ANACR de l'ISERE ANACR du JURA ANACR de la LOZERE ANACR MORESTEL ANACR du RHONE Centrale d'EYSSES … Continuer la lecture de Liens externes