31 mai et 1er juin 2014 : voyage des lauréats du Concours National de la Résistance et de la déportation

Compte-rendu du voyage rédigé par les lauréats

« Les dix lauréats du Concours National de la Résistance et de la Déportation du Lot et Garonne, élèves de troisième,  de seconde et de première,  sont allés sur les traces de la #Résistance en Gironde. « 

« Le 31 mai 2014, nous nous sommes rendus à Bordeaux,  accompagnés de Mme Moreno, l’organisatrice du voyage, de professeurs et de membres d’associations d’anciens combattants et de résistants qui nous ont fait visiter les lieux de #mémoire en nous faisant partager leur expérience. En effet leurs ressentis personnels nous ont beaucoup touchés et permis de nous immerger totalement dans la Résistance durant la Seconde Guerre Mondiale. Aussi nous avons pu en tirer des conclusions contemporaines.

Nous avons d’abord visité le camp militaire de #Souges, où près de 3 00 personnes ont été fusillées au cours de la guerre par les Nazis. Accompagnés de deux guides, nous avons pu découvrir la tragédie qui s’y déroula. Nous avons ensuite poursuivi notre séjour jusqu’à l’estuaire, où nous avons encore été frappés par le courage des soldats durant l’opération « #Frankton » en 1942 ( raid de dix marins anglais ayant remonté la Garonne sur 110 kilomètres en kayak pour saboter les sous-marins allemands). Nous avons aussi pu voir en hommage à nos Résistants, qui ont combattu la dernière poche de résistance allemande à #Soulac, une plaque commémorative qui nous a impressionnée.

Le deuxième et dernier jour a commencé par la visite du site commémoratif de la ferme #Richemond. De cette ferme, il ne reste qu’une porte et un mur, et a été érigé un monument en hommage à de jeunes résistants. Pour clore ce voyage, nous avons visité la #base sous-marine de Bordeaux où nous avons, encore une fois découvert de nombreuses choses. Cet immense édifice,  ayant été occupé par les Allemands, nous a impressionnés par sa taille et son histoire.

Nous devons garder en mémoire le sacrifice des Résistants et des alliés contre l’ennemi fasciste, afin de ne pas répéter les erreurs du passé, en laissant des personnes sans respect pour la mémoire profaner des cimetières ou des musées juifs. Enfin de nos jours, la démocratie et les libertés sont mises à mal par des partis auxquels nous devons faire face en éveillant la conscience collective.

Nous sommes reconnaissants et sensibles à l’accueil qui nous a été réservé par les Résistants.

Encore merci à vous pour ce week-end…

Sara Cedah »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *