Le Docteur Madeleine PAULIAC

Le Docteur Madeleine PAULIAC née à Villeneuve en 1912, devient médecin et s’engage dans la Résistance à 27 ans. Elle est médecin lieutenant F.F.I. Un épisode de sa vie est relaté dans le film « Les Innocentes » qui sort en salle actuellement.

En 1945, vingt millions de personnes sont déplacées

,Les Etats Unis et les gouvernements européens vont débloquer des sommes énormes pour rapatrier les prisonniers de guerre, les déportés. La Croix Rouge Française engage des jeunes femmes bénévoles qui vont constituer « L’Escadron Bleu ». Elles travaillent en binôme : une infirmière et une conductrice ambulancière, avec une ambulance. Leur chef Violette GUILLOT établis des règles strictes et préconise la prudence. Elles sont habillées par la 7ème Armée Américaine.

Le Docteur Madeleine PAULIAC intègre cet escadron, assiste à la Libération de Paris, poursuit dans l’Est de la France, puis à l’ambassade de Varsovie, cherchant les Français pour les rapatrier. Chaque matin elle reçoit un ordre de mission du colonel POIX.

Le docteur Madeleine PAULIAC réalise 200 missions dans les camps, les maternités. En Pologne, dans un couvent, elle découvre des religieuses violées par les soldats de l’Armée Rouge.

Le général De GAULLE l’envoie à Moscou avec le général CASTROUX pour une mission de rapatriement. Elle est faite Chevalier de la Légion d’Honneur, reçoit la Croix de Guerre.

Philippe MAYNAL, le neveu du docteur Madeleine PAULIAC, a reçu de sa mère, une enveloppe avec les derniers rapports envoyés au général De GAULLE. Sa mère lui a raconté l’épisode du couvent « comme le fait de guerre dont sa sœur était la plus fière ».

Cet épisode est relaté dans le film qui sort en salle «Les Innocentes ».

Sud Ouest du 15 février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *